Tribunes Libres

Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°265

S’abstenir pour le vote du budget

 

Lors de la séance du conseil municipal du 14 mars, notre groupe s’est à nouveau abstenu pour  le vote du budget 2019. Si nous soutenons (et avons activement participé au sein des commissions et jurys à leur mise au point) la réalisation des investissements en cours (Salle de sports Sport’co, salle de la Borderie), nous contestons certains choix de l’équipe majoritaire :

-­‐       le financement  de Léo Lagrange : si nous reconnaissons la qualité de l’action menée en faveur des

jeunes, des aînés et de l’intergénérationnel,  le financement (dont nous avions obtenu à force de ténacité qu’il soit requalifié de délégation de service public et non de subvention à une association) apparaît démesuré et injustifié : ce financement dépasse de loin celui du SCB pour un nombre d’utilisateurs dix fois moindre;

-­‐       l’absence d’équipements et de volonté  pour la création d’une résidence service pour les aînés, que

nous appelons de nos vœux depuis de nombreuses années ;

-­‐       les choix urbanistiques conduisant notamment à une urbanisation débridée et non maitrisée de Beaucouzé qui engendre la nécessité de construire une 3° école dont la pérennité (ou les incidences sur les autres groupes scolaires) reste très aléatoire ;

-­‐       la volonté de démolir certains bâtiments emblématiques de Beaucouzé (maison Trouillard) au profit

d’une avenue hors de proportion avec le cœur de ville ;

-­‐       le soutien parcimonieux des nombreuses associations Beaucouzéennes, qui pourtant font vivre notre cité et constituent l’essentiel de la qualité de la vie à Beaucouzé (les équipements n’ont aucune utilité si des associations ne les font pas vivre) ;

-­‐       une politique culturelle certes de qualité mais pour un coût prohibitif . Est-­‐ce le rôle d’une commune

de 5000 habitants de proposer ce type de programmation ?

 

Certes, Beaucouzé, notamment grâce aux choix historiques des équipes précédentes, bénéficie d’un budget confortable  que  toutes  les  autres  communes  nous  envient,  mais  à  un  moment  où  la  rigueur  s’impose,  la solidarité  et  le  soutien  de  l’ensemble  des  habitants  et  des  entreprises  locales  doivent  être  la  priorité.  La démocratie et le dialogue doivent conduire les choix des élus, à l’écoute de tous.

 

 

Les 5 élus du groupe Dynamique Citoyenne pour l’Avenir de Beaucouzé

Nelly DANDE, Jean-­‐Luc Cordier, Jessica GUICHARD, Joël GASCHOT, Patrick BRISSET

Facebook: www.facebook.com/dynaliquebeaucouze/

 

> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°264> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°263> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°261> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°259> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°258> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°257> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°256> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°255