Tribunes Libres

Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°250

La Transition Ecologiqueà Beaucouzé :

Un débat a animé le conseil municipal du 30 mars dernier, à l’occasion d’une délibération pour obtenir le label « EcoQuartier ».

Cette démarche, que nous soutenons, devrait être,  avec la réalisation des Hauts du Couzé et le lancement du projet « la forêt qui pousse », une opportunité à saisir pour franchir le pas et lancer enfin réellement la Transition Ecologique de Beaucouzé.

Lors de ce débat, nous n’avons pas entendu Didier Roisné. C’est Gérard Nussmann, 1er Adjoint qui a parlé et a défendu sa vision… Quelle est la position et la vision écologique de Didier Roisné ? Se limite-t-elle à quelques travaux d’isolation et d’économie d’énergie pour les bâtiments existants et au respect des normes pour les nouveaux projets ? Le projet de « la forêt qui pousse » n’est, à ce jour, qu’un projet de « forêt musée ». L’équipe de Didier Roisné traite « l’Ecologie » comme la Culture, comme une exposition photo ou un spectacle. On viendra se promener et voir les arbres grandir…

Cela fait des années que l’on parle de crise énergétique, d’économies d’énergie, de chômage, de protection de la nature…bref, nous n’avons plus de temps à perdre pour que « Demain commence aujourd’hui ! ».

Le projet que nous portions en 2014 était beaucoup plus volontariste et ambitieux en matière de transition écologique de Beaucouzé que celui de l’équipe de Didier Roisné.

Nous ne devons plus tout attendre de l’état ! Pour engager la Transition Ecologique il faut commencer au plan local, au plan communal. Nous avons la chance à Beaucouzé d’avoir un terreau favorable :

  • une ville à taille humaine mais dont la population va augmenter de 50% dans les 10 ans qui viennent,
  • des aménagements de quartiers en cours,
  • des moyens financiers,
  • une dynamique associative,
  • des beaucouzéens qui sont sensibles à leur qualité de vie pour « bien grandir, bien vivre, bien travailler et bien vieillir à Beaucouzé » !
  • des agriculteurs qui produisent « local ».

La commune doit se montrer exemplaire, susciter, soutenir et accompagner les initiatives individuelles et locales, développer les circulations douces, les transports alternatifs, l’économie solidaire et locale, les énergies renouvelables, les emplois, …

Pour que « Demain commence aujourd’hui » Beaucouzé doit prendre sa part pour vivre réellement la Transition Ecologique 

> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°249> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°248> Tribune du groupe minoritaire parue dans Le Couzé n°247