Maison de la Culture et des Loisirs

La billetterie est ouverte ! 

Le Son du Fresnel programme chaque année des spectacles de qualité à la MCL. Théâtre, humour, concert, danse… Il y en a pour tous les goûts.

Découvrez dès maintenant les spectacles de la nouvelle saison, commandez vos abonnements en ligne !

> Accéder à la billetterie

LES SPECTACLES

Découvrez les spectacles 2021/2022

YOHANN METAY - Le Sublime Sabotage

Samedi 25 SEPTEMBRE – 20H30
Plein 13€ / Réduit 10€ – Tout public – Durée : 1h20

Sabotage : n.m, action de ratage à base de procrastination et de fuite.
Conséquence : présentation scénique d’excuses à genoux, sincères et véritables, non mais vraiment je vous jure que je voulais vraiment mais bon c’est mon chien qui a mangé mon cahier et puis, bref, je m’en veux de ne pas avoir écrit le chef d’œuvre génial que vous attendiez tant, mais c’est pas ma faute.

– Sublime : adj, qui élève vers la beauté. Qui rend poétique le misérable. Qui transforme une crotte de caniche en rubis.

– Sublime Sabotage : Grand mouvement épique et burlesque qui essaye de faire d’un échec pathétique une aventure comique. Ou l’inverse.

Après “LA TRAGEDIE DU DOSSARD 512”, Yohann Métay troque son lycra pour une plume et nous plonge dans le tourbillon de l’écriture de son nouveau spectacle. La pression sur les épaules et la trouille au bide, une spirale de la lose d’un type qui voulait penser plus haut que son QI.

ANACREON - The Curious Bards

VENDREDI 29 OCTOBRE – 20H30
Plein 15€ / Réduit 10€ – Tout public – 1h30

The Curious Bards s’intéresse, pour ce programme, à des types de danses plus rares et qui ont malgré tout persisté à travers les âges.

Le strathspey écossais, au caractère bien trempé rappelant le style caractéristique des danses écossaises, les slip-jigs irlandaises au rythme déchaîné ou encore les hornpipes particulièrement appréciés et utilisés par Haendel lui-même! Des ballades émouvantes ainsi que des pièces traditionnelles revisitées par des compositeurs de l’époque (variations, harmonisations…) viendront ponctuer ces suites de danses exaltées pour parfaire ce voyage féerique dans les contrées gaéliques du XVIIIe siècle.

–> Plus d’informations et de vidéos 

 

ANA CARLA MAZA+CLOU

VENDREDI 10 DECEMBRE – 20H30
Plein 15€ / Réduit 10€ – Tout public – Durée 2H15

ANA CARLA MAZA

Ana Carla Maza fait corps avec le violoncelle dont elle explore les sonorités avec virtuosité. En solo, la chanteuse et instrumentiste revisite avec délicatesse les musiques traditionnelles de son enfance, de la bossa nova brésilienne à la habanera cubaine. Sensuelle, la musicienne déploie une gamme de couleurs et de sensations alternant caresses et tempêtes. Sur scène elle impose son énergie rayonnante.

“Je vous invite à un voyage en Amérique du Sud”

À 24 ans, Ana Carla écume les scènes des plus grands festivals de jazz. Sa voix et son jeu marient à merveille ses racines latines et son approche décloisonnée de la musique. Ici, la jeune Cubaine revient à l’épure, elle se montre sans fard ni artifice, un moment d’intimité authentique et touchante, comme dans son dernier album, intitulé La Flor.

Ana Carla Maza est presque née avec un violoncelle dans les bras. Son père, Carlos Maza, pianiste et compositeur de renommée internationale a fui le Chili pour s’établir à Cuba. C’est sur cette île qu’Ana Carla a commencé à s’imprégner d’airs, de rythmes et d’accords avant de poursuivre ses études en Europe.

CLOU

Dans un monde normal, une boîte à outils sert à tout sauf à écrire des chansons, dans celui de Clou, c’est l’inverse.
La jeune parisienne bricole à l’envi une chanson française aux accents pop inspirés. Ses mélodies magnifiées par une voix cristalline accompagnent des textes sensibles et percutants.
Seule en scène, elle s’accompagne d’une guitare électrique et d’un clavier enveloppé par les arrangements de Dan Levy (The Do, Owlle, Jeanne Added, entre autres).
Clou a participé au tremplin France Inter en 2015, sort en 2016 son premier EP chez Because Editions. Son premier album est paru en septembre 2020 chez tôt Ou tard. Elle a été nommée aux victoires de la musique en 2021.

Réserver sur Billetweb

LA MOSSA

SAMEDI 29 JANVIER- 20H30
Plein 15€ / Réduit 10€ – Tout public – 1h20

Cinq voix, cinq personnalités et des chants chargés d’histoires et d’émotions qui déclinent de multiples facettes de la femme.

La Mòssa en ltalien c’est le mouvement. La Mòssa, en napolitain, c’est le roulement du bassin avec le coup de hanche final inventé par Nini Tirabouchon dans les années 20.
La Mòssa est comme une femme curieuse qui se balade dans le monde. Les oreilles et les yeux grands ouverts, elle cherche ce qui l’inspire, ce qui lui donne envie de raconter, de chanter. Elle porte avec fermeté et précautions, dans son petit sac, les chants qui l’ont touchée.
La Mòssa rigole et danse la légèreté des tarentelles. Elle chante une mélodie hors du temps venue d’Italie, du Limousin, de la Réunion, du Brésil ou d’Albanie… Elle s’émeut et frissonne en faisant revivre les émotions de chaque histoire racontée. La Mòssa s’approprie aussi certains chants destinés aux hommes, et se plait à y trouver d’autres nuances, d’autres interprétations. Elle compose, joue avec ses influences, ses origines, ses amours musicales. Et quand elle frappe sur ses tambours, qu’elle prend la parole, La Mòssa devient alors un groupe de cinq femmes différentes et complices. Cinq voix mêlant leurs timbres singuliers.

 

Réserver sur Billetweb

LA CONVIVIALITE - Arnaud Hoedt et Jérôme Piron

SAMEDI 5 FEVRIER- 20H30
Plein 13€ / Réduit 10€ – Tout public – Durée : 1h15

Reprogrammation 2021 – Places limitées !

Avec des mots simples et des exemples puisés dans l’Histoire, les deux comédiens jouent avec les mots ou plutôt l’orthographe pour nous en conter toutes ses subtilités… voir absurdités ! Avec comme simple support la vidéo et les illustrations de Kévin Matagne, les deux anciens profs nous amènent à rire d’un sujet ô combien sérieux, les fautes d’orthographe. Passions pour les uns et un chemin de croix pour les autres, elle a bien une Histoire et des histoires.

LA MAGIE LENTE - Cie l'idée du Nord

VENDREDI 25 FEVRIER – 20H30
Plein 13€ / Réduit 10€ – A partir de 16 ans – Durée : 1h10

Reprogrammation 2021 – Places limitées !

Monsieur Louvier a été diagnostiqué schizophrène il y a dix ans. À tort.
Guidé par un nouveau psychiatre qui l’aide à faire confiance en ses réminiscences, il va progressivement découvrir qui il est et pouvoir se réconcilier avec lui-même. Au fur et à mesure du récit de la tragédie de son enfance, de sa vie, la libération de Mr Louvier se dessine. C’est tout l’enjeu de la pièce.
Le texte de Denis Lachaud raconte une histoire atroce et pourtant simple.  Il en restitue la douleur mais aussi la lumière.
Un être humain, violé dans son enfance, voit sa vie détruite à cause de ce traumatisme. Il va progressivement se reconnecter avec sa propre histoire, à l’opposé de celle qu’il s’était dessinée et qu’on lui avait diagnostiquée.

de Denis Lachaud Texte paru aux Editions Actes Sud-Papiers   

UN POYO ROJO

VENDREDI 11 MARS – 20H30
 Plein 13€ / Réduit 10€ – A partir de 10 ans – Durée : 1h00

Reprogrammation 2021 – Places limitées !

Deux êtres se cherchent, se jaugent, se provoquent, s’affrontent, se désirent, se rejettent, s’unissent dans les vestiaires d’une salle de sport.
« Un Poyo Rojo », c’est une expérience sensorielle étonnante : compétition sportive, combat de coqs, danse, théâtre, acrobatie, percussion, clown…? Un peu tout ça à la fois ! A partir du mouvement, de l’action, et sans un mot prononcé, ils proposent, avec humour et une énergie intense, d’expérimenter les différentes façons d’entrer en contact et de créer une relation. Laissant aux spectateurs toute latitude  d’interprétation…

Avec Alfonso Barón et Luciano Rosso Mise en scène : Hermes Gaido 

ROUKIATA OUEDRAOGO - Je demande ma route

VENDREDI 25 MARS – 20H30
Plein 13€ / Réduit 10€ – Tout public – Durée : 1h00

Roukiata met en scène avec dérision et auto-dérision son parcours, riche en péripéties, qui la mène de son école primaire en Afrique aux scènes de théâtre parisiennes. Chacune de ses aventures est l’occasion d’une réflexion drôle et délicate sur les décalages culturels entre la France et l’Afrique. Elles sont aussi l’occasion d’aborder sans tabou des sujets graves et profonds tels que l’excision, l’éducation et la santé en Afrique ou encore de l’immigration. Au terme de ce parcours initiatique c’est une Roukiata devenue une femme accomplie et sûre de ses choix qui reviendra au pays, retrouver les siens.

MORE AURA - Association des Clous

VENDREDI 1er avril – 20H30
Plein 13€ / Réduit 10€ – A partir de 10 ans – Durée : 50min

Christine est une boxeuse, elle nous offre ses combats. C’est un personnage assez masculin en mini short. C’est une nana avec des jambes de 2 mètres de long. Elle ressemble à Julia Roberts mais elle a un nez de clown et des dents pourries.

More Aura est un spectacle sur la résilience, le combat pour la vie, la douce folie qui nous permet parfois de rester debout.

Comme sur un ring, Christine est dans la réalité de l’instant présent « quand tu boxes, tu dois d’abord donner des coups de regards, et si tu frappes précisément, toujours au même endroit, calmement sur la cuisse de ton adversaire, au bout d’un moment, il ne peut plus marcher et il ne sait pas pourquoi ». Mais Christine prend soin des autres. Pleine de sincérité, elle veut être positive et festive.

Christine a des rituels qui lui portent bonheur. Elle parle à un frigo, efface si c’est nul, parle à son fils même s’il n’est pas là… Elle trouve que le rouge à lèvres rend belle. Elle est à l’aise en talon, comme en baskets. Elle est sincère, sans concession, elle aime les gens et les gens l’aiment.

COURIR - Salut la Compagnie

SAMEDI 21 MAI – 20H30
Plein 13€ / Réduit 10€ – A partir de 12 ans – Durée : 50min

Comment raconter sur scène en un récit très rythmé un marathon avec un trio électro-jazz et nous faire sentir les explosions de l’applaudimètre, tel est le challenge que se donnent ici Thierry Romanens et Format A’3 sous le regard de Robert Sandoz. Il s’agit de faire entendre l’aventure d’Émile Zatopek (1922-2000) qui fut un athlète incomparable et qui pourtant connut la torture des mines d’uranium et devint éboueur, ayant eu le courage de ne pas soutenir Dubcek lors du Printemps de Prague, en 1968… Son histoire, adaptée ici sur scène en un conte musical moderne, est celle d’un autodidacte qui devint l’homme qui courait le plus vite sur terre pendant une dizaine d’années, inégalé et inégalable, remportant trois médailles d’or en 1952 à Helsinki pour les Jeux olympiques. Un spectacle qui nous fait traverser une histoire édifiante